Lexique Dermatologie Esthétique

 

A / B / C / D / E / H / I / L / M / P / R / S / T / V





A

Ablation

Une ablation aussi appelé une exérèse, est une opération chirurgicale consistant à retirer de l'organisme un élément tel qu’un corps étranger, une tumeur, un organe. Elle est le plus souvent pratiquée à la suite d’un accident. Il s'agira dans ce cas d’ôter, par exemple, des éclats de métal ou des bouts de verre de plaies consécutives à un traumatisme. L’ablation peut aussi être thérapeutique il s’agira alors de retirer des tissus malades, des pièces osseuses ou des organes. Le fait de retirer une articulation pour poser une prothèse est aussi une forme d’ablation.

 

Acide aminé

Les acides aminés sont des molécules associées entre-elles qui forment les protéines.

Les acides aminés permettent la formation et le développement des muscles. Ils contribuent à la croissance musculaire et la récupération après l'effort.

Il y a aussi les acides aminés essentiels qui ne sont pas crée par l’organisme. Ils sont apportés par l’alimentation. On les retrouve dans les protéines animales ou les compléments alimentaires.

 

Acide hyaluronique

L’acide hyaluronique a un aspect de gel plus ou moins visqueux. Il est présent dans divers parties du corps, tel que les yeux, la peau, etc. 

Grâce a l’acide hyaluronique dans la peau, les espaces intercellulaires sont comblés et les tissus hydratés. C’est grâce à son aspect visqueux et ses capacités hydratantes et élastiques que l’acide hyaluronique est utilisé en médecine.

L’acide hyaluronique est connu du grand public grâce à la médecine esthétique et anti-âge.

En médecine esthétique, plus spécifiquement dans le domaine de la médecine morphologique et anti-âge, l’acide hyaluronique est utilisé comme un produit injectable pour combler la perte de volume au niveau des rides due au vieillissement.

De nos jours l’acide hyaluronique remplace  le collagène, autre injectable antirides, car il réduit le risque d’allergies et ses effets sont plus durables. De plus le fait que l’acide hyaluronique soit résorbable, permets d’éviter de faire des erreurs définitives.

L’acide hyaluronique est vendu sous différents conditionnement. Le grand public pourra le trouver dans des crèmes de jours / nuits antirides, des goutes hydratantes pour les yeux, etc…

 

Acné

L'acné est une affection cutanée. Elle est caractérisée par l'apparition de boutons ou d'autres lésions parfois profondes : kystes, points noirs, nodules, Comédons. L’acné peut être visible sur le cou, le visage, la poitrine, les épaules, les avant-bras et le haut du dos.

L’acné touche aussi bien les adolescents que les adultes. On parle de dermatose.

Elle peut avoir des incidences psychologiques. L’acné à pour conséquentes des lésions pouvant être visibles sur le visage pour sur des parties apparentes du corps.

Il existe plusieurs formes d'acné :

  • • Acné à lésions inflammatoires
  • • Acné à lésions rétentionnelles
  • • Acné Papulo-pustuleuses
  • • Acné nodulaire

Le traitement l’acné, adapté à chaque type, est réalisé par un dermatologue ou médecin généraliste. C’est souvent une ordonnance qui est délivrée pour une durée de 3 mois minimum.

 

Aiguille

aiguille esthétique dermatologieTige métallique effilé, creux ou plein, dont la pointe est aiguisée servant à injecter un médicament. On parlera ici d’aiguille à injection. Dans ce cas, les aiguilles peuvent être montées sur des seringues.

Si l’aiguille sert à ponctionner une collection liquide, on parlera d’aiguille à ponction.

Enfin si c’est pour suturer des tissus, nous parlerons d’aiguille à suture.

Le cathéter plus rigide et plus long qu’une aiguille, permet aussi de ponctionner ou d’injecter.

Le trocart, également nommé « trois-quarts », permet de réaliser des ponctions. Il est constitué d'une tige métallique de forme cylindrique et terminée par une pointe triangulaire comportant trois arêtes très coupantes. La différence avec l’aiguille est que le trocart est contenu dans une canule ne laissant émerger que la pointe.

 

 

 

Aiguilles hypodermiques

L’aiguille hypodermique est une aiguille creuse que le dermatologue va utiliser pour injecter des substances dans le corps de son patient. L’aiguille hypodermique peut également être utilisée pour prélever des échantillons liquides du corps. Afin d’éviter tout risque de contamination, les aiguilles hypodermiques sont à usage unique. Elles sont utilisées pour des procédures d’injection :

Injection intra-dermique : injection d’un produit médicamenteux dans le derme, qui est situé entre l'épiderme et l'hypoderme. L’injection intradermique est réalisée pour vacciner un patient, pour effectuer des intradermoréactions ou encore pour faire un test de sensibilité aux allergènes dans le cas d’un diagnostic d’allergie.

Injection sous-cutanée : injection réalisée dans l’hypoderme (couche de tissus située sous le derme de la peau). L’injection sous-cutanée se fait généralement au niveau de la ceinture abdominale antérolatérale et postéro-latérale, mais également sur les bras et les cuisses. Elle permet au produit d’être libéré plus lentement. Elle est utilisée pour l’administration de l’insuline concernant les personnes souffrant d’un diabète type I mais aussi pour traiter les phlébites.

Injection intramusculaire : injection d’un produit médicamenteux dans un muscle, le plus souvent au niveau du quadrant supéro-externe du muscle grand fessier, le deltoïde et plus rarement le quadriceps. L’injection intramusculaire est réalisée pour administrer certains antibiotiques, pour traiter des douleurs aiguës avec des antalgiques mais aussi pour injecter des produits sédatifs.

Injection intraveineuse : injection d’une substance dans une veine. L’injection intraveineuse est utilisée pour administrer un médicament, un analgésique ou encore dans le cas d’une injection d’un produit de contraste lors d’une imagerie médicale. L’injection intraveineuse permet une absorption plus rapide.

Injection intra-articulaire : principalement utilisée en rhumatologie, l’injection intra-articulaire est réalisée pour traiter des douleurs articulaires telles que l’arthrose. L’injection-articulaire, appelée aussi infiltration, se fait au niveau de l’articulation.

Injection intrathécale : injection d’un médicament au niveau lombaire, dans l'espace sous-arachnoïdien dans lequel se trouve le liquide céphalo-rachidien. Principalement utilisée dans le cas d’anesthésie spinale.

Mais aussi pour l’aspiration des fluides médicaux.

Les aiguilles hypodermiques sont composées d’acier inoxydable. Afin de former une pointe pour faciliter la pénétration de l’aiguille dans la peau, l’extrémité de l’aiguille est biseautée.

Les aiguilles hypodermiques bénéficient d’un code couleur qui permet au praticien de choisir l’aiguille hypodermique la plus adaptée à son geste médical. A chaque code couleur sont attribués une gauge (de 18G à 30G) ainsi qu’un diamètre :

- Aiguille jaune > 30G >0,30 mm pour phlébologie – sclérose de varice des jambes
- Aiguille Grise > 27G > 0,40 mm pour ID
- Aiguille marron > 26G > 0,45 mm pour ID
- Aiguille orange > 25G > 0,50 mm pour SC
- Aiguille bleue > 23G > 0,60 mm pour IM enfant et IV
- Aiguille noire >22G > 0,70 mm pour IM et IV
- Aiguille verte > 21G > 0,80 mm pour IM
- Aiguille jaune > 20G > 0,90 mm pour IM et IV
- Aiguille crème > 19G > 1,10 mm pour IV – Perce Bouchon
- Aiguille rose > 18G > 1,20 mm pour Trocard – Perce Bouchon

Les laboratoires Laboderm ont créé toute une gamme complète de produits conçus pour réaliser des injections. Tous les dispositifs médicaux Laboderm vous apportent confort, sécurité et sont conformes aux normes.

Découvrez notre gamme d’aiguilles hypodermiques : porte Aiguille HALSEY "Tungstène" ; aiguille TSK INVISIBLE NEEDLE - 34G/9mm - Boîte de 100 TSK ; porte aiguille HALSEY ULTRA FIN "Tungstène" ; fils tenseurs régénérant en PDO - Aiguille COG 3D ; aiguille Meso-Relle 33G ; Seringue 3 pièces insuline avec aiguille montée PIC ; Seringue tuberculine avec aiguille montée 3 pièces ; aiguille hypodermiques BD Microlance 3 30G1/2

 

Anti-âge

Relatif à des soins ou des produits de lutte contre le vieillissement de la peau et des tissus.

Un antirides est un produit ou une substance cherchant à atténuer les rides, voire à lutter contre leur apparition. Il en existe pour tous les types de peau. On y trouve : des filtres solaires et anti-radicalaires pour protéger la peau des agressions extérieures, des AHA et dérivés de vitamine A pour régénérer l’épiderme, et des substances hydratantes et retenant l’eau.

 

Anti-cernes

Les anticernes permettent de prévenir les cernes autour des yeux.

 

Anti-rides

Les antirides permettent de prévenir les rides. Les crèmes sont souvent utilisées comme antirides. Elles favorisent  le renouvellement cellulaire et atténuent l'aspect des rides.

 

Antisepsie des mains

L’antisepsie des mains est une opération de nettoyage des mains qui consiste à éliminer les micro-organismes au niveau des tissus vivants grâce à l’application d'un produit antiseptique. Les produits utilisés sont des désinfectants à usage corporel – appelés antiseptiques - qui détruisent les bactéries, les champignons et les virus présents sur les surfaces externes du corps. Il est primordiale pour tous les professionnels de la santé de procéder à un lavage antiseptique des mains, entre chaque patient, afin d’éviter des contaminations ou encore des infections nosocomiales. La propagation d’un agent infectieux peut se transmettre du praticien au patient et inversement mais aussi de patient à patient par l’intermédiaire du personnel médical ou par les instruments médicaux utilisés. La transmission de germes s’effectue par contact direct ou par air. Afin d’éviter les contaminations croisées, les professionnels de santé sont soumis à un protocole sanitaire très stricte. Ces mesures d’hygiène et de sécurité commencent par un lavage hygiénique des mains.

Il existe 3 types de lavage des mains :

Le lavage simple des mains : s’effectue avec de l’eau et du savon. Il permet d’éliminer les souillures et de réduire la flore transitoire
Le lavage antiseptique des mains : consiste à se nettoyer les mains avec un savon antiseptique, à base de povidone iodée ou de chlorhexidine. L’antisepsie des mains permet de détruire la flore transitoire et diminuer la flore résidente. Il doit se faire dans plusieurs cas, après un contact accidentel à mains nues, sans blessure, avec un liquide ou un objet souillé ; et avant un geste invasif (ponction lombaire, ponction veineuse, soin de drain ou cathéter, sonde urinaire, pansement...)
Le lavage chirurgical : il se fait avant tout geste chirurgical, au bloc opératoire. Le lavage chirurgical comprend de nombreuses étapes à respecter et s’effectue avec un savon antiseptique. Il permet la destruction de la flore transitoire et réduction au maximum de la flore résidente.

L’antisepsie des mains comprend plusieurs étapes également : 

- Retirer tous ses bijoux (bagues, bracelets ou montres)
- Avoir les ongles coupés courts et propres, sans vernis
- Porter des manches courtes, ou relever ses manches au-dessus des coudes
- Se mouiller les mains et les avant-bras avec de l’eau et appliquer un savon antiseptique
- Procéder au nettoyage des mains et des poignets en les frottant (face interne, face externe, les poignets, les doigts, le pourtour des ongles et les espaces interdigitaux).
- Savonner vous les mains pendant la durée de temps indique sur le produit. Pour une antisepsie des mains, généralement, il est nécessaire de se laver les mains pendant plus d’une minute. Le savonnage prolongé permet l’action de l’antiseptique
- Se rincer les mains soigneusement avec de l’eau
- Se sécher les mains par tamponnement avec une serviette à usage unique
- Fermer le robinet à l’aide d’une serviette en papier propre et sèche


Laboderm vous propose son produit phare pour l’antisepsie des mains, de la marque Anios, spécialisée dans la l’hygiène et la désinfection professionnelle :  
Dermanios Scrub CG - savon antiseptique - Flacon 1 L avec pompe doseuse Anios : ce savon antiseptique est conçu pour le traitement hygiénique et la désinfection chirurgical des mains et des avant-bras. Formulation sur base digluconate de chlorhexidine.

 

Autoclave

L’autoclave est un appareil de stérilisation à vapeur d’eau saturée sous pression. Généralement utilisé dans le milieu hospitalier mais également en cabinet médical, l’autoclave permet la stérilisation des dispositifs médicaux. L’autoclave est composé d’un récipient avec un couvercle, ce qui permet une fermeture hermétique. L’autoclave fonctionne grâce au principe de l’évaporation : la cuve de l’autoclave fait monter la pression dans la chambre afin d’augmenter la température et effectuer une stérilisation à la vapeur.

Cette vapeur d’eau saturée détruit directement par hydrolyse les protéines des germes présents dans la chambre de l’autoclave au cours du cycle de stérilisation. Les dispositifs médicaux mis au contact de la vapeur d’eau saturée à une certaine température et sur une durée bien définie, sont ainsi stérilisés par fractionnement du vide et peuvent être utilisés sur le patient. Le dispositif médical est considéré comme stérile dès lors qu’il est désinfecté et dépourvu de risques de prolifération de micro-organismes. Le dispositif médical passé à l’autoclave doit être utilisé immédiatement après sa sortie de l’autoclave ou enveloppé dans un emballage qui permet de conserver sa stérilisation plusieurs jour ou semaines après la sortie de l’autoclave.

Seuls les autoclaves de classe B sont considérés comme de véritables stérilisateurs et par conséquent, peuvent être utilisés à l’hôpital ou dans le milieu médical.
Seuls les stérilisateurs de type B sont recommandés pour la stérilisation de dispositifs médicaux car ils permettent de traiter des dispositifs médicaux emballés.

Plusieurs dispositifs médicaux peuvent être stérilisés à l’aide d’un autoclave de classe B, tels que les dispositifs pleins (instrumentation chirurgicale…), creux (récipients, tubulures, matériel de diagnostic…) ou poreux (vêtements médicaux…) avec ou sans emballage.

L’hygiène est primordiale et doit être respectée dans tous les cabinets médicaux. La désinfection et la stérilisation du matériel permet d’éliminer tous les micro-organismes pathogènes présents sur votre matériel médical. La sécurité des patients est une exigence primordiale, et les médecins doivent répondre à des normes d’hygiènes strictes pour assurer une qualité des soins.

C’est pourquoi Laboderm a développé des instruments de désinfection et stérilisation de votre matériel médical (autoclaves, stérilisateurs, bacs à ultrasons…). Découvrez notre gamme d’autoclaves de classe B en acier inoxydable et finitions électro polies, respectant la norme EN13060. Tous sont dédiés à la stérilisation des corps creux, pleins, des charges poreuses et des objets emballés ou non. De plus, notre gamme complète est aussi composée de dispositifs d’acquisition des données des cycles de stérilisation avec enregistrement sur clé USB, d’imprimantes pour autoclave ou de papier adapté à ces mêmes imprimantes :

Autoclaves Midmark Classe B ; Autoclave à vapeur d'eau classe B Midmark 18L / 23L ; Autoclave icanClave classe B ;

Mais aussi des accessoires :

Rouleau papier pour imprimante - Boîtier Datalogger ; Boîtier Datalogger ; Gaines de stérilisation Sterilsop SX Hartmann ; Sachets de stérilisation Steriltop ; Gaine stérilisation…

Les protocoles d'hygiène en cabinet médical sont très stricts. Ils imposent plusieurs étapes à respecter :

> Pré-désinfection : tremper le matériel médical dans du produit détergent désinfectant tels que Aniosyme DD1 – Hexanios G+R – Aniosyme PLA II

> Premier rinçage : rincer abondamment par trempage, ou par jet à l’eau du robinet ou à l’eau déminéralisée.

> Nettoyage : s’effectue dans un bain neuf avec le même détergent que celui utilisé pour la pré-désinfection

> Deuxième rinçage : rincer à nouveau par trempage, ou par jet à l’eau du robinet ou à l’eau déminéralisée.

> Séchage : le matériel médical est séché avant la stérilisation par autoclave ou désinfection à froid. Le séchage est réalisé avec un support propre, absorbant, non tissé ou avec un textile propre non pelucheux

> Désinfection chimique : désinfection totale à froid du matériel réutilisable et des dispositifs médicaux thermosensibles en utilisant le Steranios 2.% prêt à l’emploi.

Temps de trempage: 20 minutes (1 heure pour obtenir l’activité sporicide).

Temps de trempage: 10 minutes (30 mn pour obtenir l’activité sporicide).

 



B

Biopsie dermatologique

La biopsie est réalisée à l’aide d’une aiguille, par endoscopie ou par frottis. Elle consiste à prélever une partie d’un tissu ou d’un organe permettant de faire des examens médicaux. La biopsie permettra alors d’établie ou de confirmer un diagnostic suite à une pathologie soupçonnée. L’analyse du prélèvement peut s’effectuer sous microscope.

La biopsie est souvent utilisée en neurologie, cancérologie mais aussi en génétique. Malheureusement, il est arrive que la biopsie ne suffise pas pour diagnostiquer avec exactitude une maladie.

 

Qu’est-ce que c’est ?

  • La biopsie dermatologique est un examen médical qui consiste à prélever un fragment de la peau  afin d’analyser au microscope les fibres nerveuses présentes dans le derme et d’en mesurer leur concentration. La biopsie de la peau est un examen très fréquent en dermatologie, et est effectuée par un dermatologue.

 

Pourquoi effectuer une biopsie dermatologique ?

  • Une biopsie est indiquée lorsque le dermatologue souhaite diagnostiquer une tumeur de la peau (carcinome, mélanome, sarcome cutané…) ou encore une dermatose (affection de la peau et des muqueuses). Les tumeurs cutanées représentent environ 60% des indications et les maladies inflammatoires ou autres les 40% restants.

 

Comment se déroule une biopsie dermatologique ?

La biopsie cutanée est un examen indolore qui se déroule sous anesthésie locale. Le dermatologue désinfecte la peau avant de procéder à l’examen et va recouvrir la zone à traiter avec un champ opératoire. 

Deux techniques de biopsie existent. Selon la taille de la lésion,  le prélèvement peut s’effectuer soit à l’aide d’un punch soit à l’aide d’un bistouri :

  • Le punch est un emporte-pièce composé d’une lame cylindrique très coupante, fixée sur un embout et permettant de réaliser une « carotte ». Le  dermatologue va utiliser cette technique lorsque la zone à prélever est de 2 à 6 millimètres. Le temps d’intervention est court, c’est la raison pour laquelle cette technique est souvent pratiquée chez l’enfant.
  • Le bistouri : technique la plus classique. Le prélèvement est pratiqué en quartier d’orange. Suite à cette technique de prélèvement une suture est indispensable.

 

Effectivement, le dermatologue va effectuer quelques points de suture afin de bien fermer la plaie et  faciliter la cicatrisation. Selon l’endroit où est réalisée la biopsie, il faut compter entre 5 et 15 jours pour la cicatrisation. Les fils utilisés peuvent être résorbables ou non.  La biopsie peut être suivie d’une exérèse de la lésion. La biopsie-exérèse consiste à éliminer la totalité de la lésion.

Le prélèvement est ensuite placé dans un flacon qui contient du formol pour la fixation et la conservation. Le prélèvement est ensuite envoyé par la poste ou par un coursier,  dans un laboratoire d’anatomopathologie, afin d’être analysé et interprété. Le médecin spécialisé en charge de cette analyse est un anatomo-pathologiste. Afin de délivrer la meilleure interprétation des résultats, l’anatomo-pathologiste doit être au fait de toutes les informations relatives au patient, afin de bien comprendre le contexte. 

Les délais d’attente des résultats peuvent varier de quelques jours à quelques semaines.

 

Y a-t-il un risque de complications ou d’effets secondaires ?

  • Outre les effets secondaires liés à l’anesthésie locale, il existe très peu de complications suite à une biopsie cutanée. Le principal risque étant le retard de cicatrisation. De manière générale, la biopsie laisse une cicatrice à peine visible. Des surinfections locales peuvent se présenter, mais elles sont généralement très bien soignées par des pommades antibiotiques locales ou à l’aide d’antibiotiques à avaler. Comme pour tous les types d’interventions, le patient peut aussi être victime d’un malaise vagal et avoir le sentiment de tomber dans les pommes. Il est important d’en informer le dermatologue dès l’apparition des premiers symptômes (coup de chaud, transpiration,…).

 

Quelles sont les précautions à prendre avant et une biopsie dermatologique ?

  • Avant une biopsie cutanée il est important de ne pas prendre d’aspirine ou de médicaments coagulants. Il ne faut pas appliquer un produit sur la zone à traiter et enfin, ne pas exposer sa peau au soleil.
  • Après une biopsie, le dermatologue recommande de nettoyer la cicatrice à l’aide d’un antiseptique, et de changer de pansements régulièrement. Les sutures doivent être retirées environ 15 jours après l’intervention.

 

Bistouri

Le bistouri est un instrument médical utilisé par les dermatologues pour réaliser des incisions. Le bistouri est doté d’un manche et d’une lame courte et tranchante. L’incision est une microcoupure effectuée par le dermatologue dans le cas d’une intervention. Une incision est réalisée dans le cas :

> D’une exérèse chirurgicale : cette intervention consiste à exciser une partie de la peau pour traiter une anomalie ou une excroissance. L’exérèse se déroule sous anesthésie locale, et est préconisée dans les cas de tumeurs de la peau bégnines ou cancéreuses. Pour réaliser une exérèse chirurgicale, le dermatologue va principalement utiliser un bistouri et un appareil électrique qui permet la coagulation des petits vaisseaux. Le morceau de peau prélevé est envoyé dans un laboratoire spécialisé.

> D’une biopsie par incision : c’est un examen médical réalisé dans le but de poser un diagnostic. Il consiste à prélever un fragment de la peau afin d’analyser au microscope les fibres nerveuses présentes dans le derme et d’en mesurer leur concentration. La biopsie par incision est indiquée lorsque le dermatologue souhaite diagnostiquer une tumeur de la peau (carcinome, mélanome, sarcome cutané…) ou encore une dermatose (affection de la peau et des muqueuses). Selon la taille de la lésion, le prélèvement peut s’effectuer soit à l’aide d’un punch (un emporte-pièce composé d’une lame cylindrique très coupante, fixée sur un embout et permettant de réaliser une « carotte ») soit à l’aide d’un bistouri.

> D’un nettoyage de peau dermatologique : c’est un traitement médical effectué dans un cabinet médical et par un dermatologue. Il est réalisé pour éliminer les microkystes ou comédons fermés du visage ainsi que les points noirs. Lors du nettoyage de peau dermatologique, le praticien va réaliser une incision de l’orifice du comédon ouvert ou fermé à l’aide d’une pointe tranchante, afin de pouvoir en extraire le contenu sans abîmer la peau. Le nettoyage de peau dermatologique est différent du nettoyage de peau en institut de beauté. Seul un dermatologue est apte à réaliser une incision des comédons et des microkystes.

Il existe différents bistouris :

- Les bistouris réutilisables doivent impérativement être stérilisés après chaque utilisation : Lames de bistouris Swann-Morton non stérile

- Les bistouris à usage unique, qui peuvent être jetés après chaque usage : Lames de bistouris stériles Swann-Morton ; Bistouris à usage unique stériles Holtex ; Bistouris à usage unique stériles Swann-Morton ; Lames de bistouri stériles…

- Les bistouris électriques utilisent des courants électriques haute fréquence. Ils sont utilisés pour coaguler des tissus ou pour les sectionner. Les bistouris électriques peuvent être bipolaires (le courant de haute fréquence arrive via une électrode active puis ressort par l’électrode neutre) ou monopolaires (le courant de haute fréquence arrive par une seule électrode active qui fait aussi office d’électrode neutre) : Bistouri éléctrique 1ME Kentamed ; Bistouri électrique 1E Kentamed ; Bistouri électrique SURTRON 160 LED SpA ; Bistouri électrique Surtron 80 LED SpA

L’incision est un acte médical courant, il est donc primordial pour le dermatologue d’être équipé d’un matériel de qualité supérieure. La profondeur de l’incision, l’angle d’attaque de la peau par la lame et l’obliquité des tranches de sections sont des paramètres importants afin de réaliser une belle cicatrice. C’est pourquoi Laboderm a sélectionné pour vous tous les instruments chirurgicaux adaptés à vos besoins pour réaliser vos incisions en toute sécurité.

Labodem a sélectionné également pour vous des manches de bistouri en acier inoxydable et de différentes tailles : Manches de bistouri Swann Morton…

Le bistouri peut se tenir de deux manières différentes. Il peut être tenu comme un stylo ou en pronation palmaire.

Botox

La toxine botulique (ou botulinique) est une toxine sécrétée par Clostridium botulinum, la bactérie responsable du botulisme (toxi-infection alimentaire généralement contractée lors de la consommation de conserves et responsable de paralysies musculaires). Il s'agit d'une protéine dont les propriétés neurotoxiques en font le plus puissant poison connu .La toxine est thermolabile mais résistante aux acides et aux sucs digestifs. 

En esthétique, le Botox sert à atténuer les rides ou à prévenir leur apparition. Les rides du front, les rides de la patte d’oie en particulier sont dues à l’action de certains muscles du visage. Vous pouvez le constater simplement : quand vous faites certaines expressions ou certaines mimiques, certaines rides sont plus marquées. En relâchant l’action des muscles du visage, le Botox atténue les rides. 

L’effet du Botox met quelques jours à s’installer. il faut compter entre 2 et 4 semaines pour que le Botox fasse entièrement son effet. En moyenne, l’action du Botox est de 6 mois. Parfois, la durée d’action est plus longue, de l’ordre de 12 mois. Avec le temps, les muscles de la face se détendent, le patient perd l’habitude des mimiques qui provoquaient l’apparition des rides, et les injections peuvent être espacées.

Il n’y a pas d’âge officiel pour débuter le Botox. Dès l’apparition des premières petites rides d’expression, des injections de Botox en faible quantité peuvent avoir un effet préventif et éviter à la ride de se creuser. Le temps qui passe laissera alors moins de marque et le vieillissement du visage sera ralenti.

 

Quelle différence entre Botox et Acide Hyaluronique ?

Le Botox et l’acide hyaluronique sont deux traitements complémentaires. L’un ne remplace pas l’autre. L’acide hyaluronique est le traitement du symptôme, c’est à dire de la ride, en la comblant. Le Botox est le traitement de la cause de ce symptôme, c’est à dire le traitement des muscles qui entraînent l’apparition de cette ride. Les deux sont nécessaires et complémentaires.

 



C

Cancer de la peau

La peau est l’organe le plus grand du corps humain. La peau est composée de trois couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. Elle constitue une barrière entre l’environnement extérieur et l’intérieur du corps, régule la température du corps, permet l’élimination des déchets organiques par la transpiration, stocke les réserves d’eau et de graisse. Il est important de bien la surveiller car elle peut être atteinte par un cancer. Il existe trois cancers de la peau : 

Le carcinome basocellulaire : cancer de la peau le plus fréquent, il se développe principalement dans l’épiderme. Il est souvent causé par une surexposition au soleil. Ce cancer de la peau évolue très lentement et ne produit pas de métastases. Les symptômes sont une tache rouge, une papule ou un nodule saillant. Pour poser son diagnostic, le dermatologue va procéder à une série d’examens, en commençant par un examen visuel de la peau, puis en réalisant une dermoscopie (permet d’examiner les lésions non visibles à l’œil nu) et enfin, en effectuant une biopsie. La biopsie cutanée est un examen médical qui consiste à prélever un fragment de la peau afin d’analyser au microscope les fibres nerveuses présentes dans le derme et d’en mesurer leur concentration. Elle est indiquée lorsque le dermatologue souhaite diagnostiquer une tumeur de la peau (carcinome, mélanome, sarcome cutané…) ou encore une dermatose (affection de la peau et des muqueuses). La biopsie cutanée est un examen indolore qui se déroule sous anesthésie locale. Selon la taille de la lésion, le prélèvement peut s’effectuer soit à l’aide d’un punch (un emporte-pièce composé d’une lame cylindrique très coupante, fixée sur un embout et permettant de réaliser une « carotte ») soit à l’aide d’un bistouri. Facilement guérissable, le carcinome basocellulaire, peut s’opérer ou être détruit à l’aide de la radiothérapie.

Le mélanome : plus rare que le carcinome basocellulaire, le mélanome est un cancer de la peau beaucoup plus grave. Il touche les couches les plus profondes de l’épiderme puis du derme. Les signes qui doivent alerter sont l'apparition d'une petite tache pigmentée sur une peau saine ou encore, la modification d'un grain de beauté préexistant. La surexposition au soleil est une cause du développement du mélanome mais aussi les antécédents familiaux. Pour diagnostiquer un mélanome, le dermatologue va procéder à une analyse anatomopathologique (analyse au microscope d’un tissu prélevé sur un organe). Pour traiter ce cancer de la peau, plusieurs solutions existent : la chirurgie, l’immunothérapie, la radiothérapie ou encore, la chimiothérapie.

Le carcinome épidermoïde ou spinocellulaire : causé par les UV, il touche les personnes ayant une peau claire. Le plus souvent, les symptômes sont la formation d'une plaque rouge et rugueuse sur une zone qui a été exposée au soleil ou la forme d’un bouton dur qui apparaît rapidement. Ce type de cancer de la peau naît dans les cellules squameuses de la peau. Il se traite grâce au traitement chirurgical, à la chimiothérapie appliqués et, parfois, par la radiothérapie si le cancer de n’est pas propagé dans d’autres zones du corps. Pour poser son diagnostic, le dermatologue va effectuer une biopsie cutanée.

Soucieux du bien-être de ses clients, Laboderm a choisi du matériel de qualité pour permettre aux dermatologues d’effectuer leurs soins en toute sécurité et efficacité :

Bistouris : Lames de bistouris Swann-Morton non stérile ; Lames de bistouris stériles Swann-Morton ; Bistouris à usage unique stériles Holtex ; Bistouris à usage unique stériles Swann-Morton ; Lames de bistouri stériles ; Bistouri éléctrique 1ME Kentamed ; Bistouri électrique 1E Kentamed ; Bistouri électrique SURTRON 160 LED SpA ; Bistouri électrique Surtron 80 LED SpA

Dermoscope : Dermlite Foto X+Nailo Photodermatoscope ; Dermlite Handyscope Dermatoscope PR SPHO ; Dermlite DL4 Dermatoscope

Canule

Une canule est un dispositif médical en forme tubulaire en métal, en plastique, en caoutchouc qui permettant d'évacuer une substance liquide ou de l'air, une fois introduit dans un orifice. Les canules peuvent être insérées dans un orifice naturel, par exemple la gorge, ou au cours d'une opération chirurgicale, dans une incision.

Il existe aussi les canules de comblement utilisées par la médecine esthétique pour le comblement de rides, l’injection de botox.

 

Cellulite

La cellulite définit principalement les inflammations du tissu cutané. Elle se trouve fréquemment sur les jambes. Il en existe trois types : La cellulite graisseuse (lors d’une surcharge pondérale), l’hydrocellulite (cellulite aggravée par la rétention d’eau) et la fibrocellulite (quand la peau d’orange est au maximum). La prise en charge de la cellulite est limitée, une intervention chirurgicale a parfois lieu.

 

Cernes

Un cerne est un cercle bleuâtre très sombre sous les paupières inférieures.

 

Chirurgie

La chirurgie esthétique va permettre d’améliorer l’apparence physique.

On distingue deux types de chirurgie esthetique:

• la chirurgie réparatrice, qui intervient suite à des accidents de la vie, des malformations, ou suite à une maladie par exemple le cancer qui peux fortement modifier l’apparence physique (exemple : retrait d’un sein où la tumeur est présente).
• la chirurgie esthétique qui est purement l’amélioration de l’apparence physique.

Dans le premier cas d’une chirurgie réparatrice, une prise en charge par l’assurance maladie sera possible alors que dans le cas d’une chirurgie esthétique, les frais occasionnés seront entièrement à la charge du client.

La différence majeure entre la chirurgie esthétique et les autres secteurs de la médecine est la suivante : dans le premier cas, l’opération envisagée se fait à la suite de la demande du patient alors que dans le deuxième cas, l’opération se fait à la suite d’une décision d’un professionnel de santé.

 

Chutes cheveux

Le cheveu est composé de partie externe du cheveu : la tige, et de la racine : le follicule pileux. C dernier ne mesure que quelques millimètres. C’est une cavité en forme de sac. C’est au bout de la racine que le cheveu est formé et qu’il pousse. Les individus à chevelures foncées comptent environ 100‘000 follicules, les personnes plutôt claires et les roux un peu moins.

La croissance des cheveux s’effectue par cycle : le cheveu croît, se repose puis tombe. La perte de cheveux est estimée à environ 50 à 100 cheveux par jour. Le cycle de cheveux peut être brisé qui est caractérisé par une chute de cheveux plus importante. La consultation d’un dermatologue est alors conseillée.

Il existe deux types de chute de cheveux :

• l’alopécie non-cicatrisante
• l’alopécie cicatrisante

Les causes d’une alopécie cicatrisante peuvent être à l’origine d’une maladie ou inflammatoires. Dans le cas d’une alopécie non-cicatrisante, la racine pilaire est détruite. Dans ce cas, le perte de chute est irréversible. Les causes sont multiples:

• dans 94% des cas, la cause est génétique ou hormonale,
• ça peut aussi être du à une infection,
• d’autres maladies.

La chute de cheveux peut aussi être due à la prise de certains médicaments, des troubles psychiques, une mauvaise hygiène pilaire ou des carences nutritionnelles.

L’alopécie peux avoir des conséquences psychologiques, une perte de confiance en soi car ça peut être difficile à assumer.

  

Cicatrices

Suite à une perte de substance, il s’agit d’un tissu fibreux régénéré. Cela peux être causé par une fracture, une brûlure, une blessure, coupure, fracture ou après une intervention chirurgicale :

Ce sont des tissus atrophiques qui forment les cicatrices. Ces tissus peuvent être visibles après toutes les variétés de brûlures, de plaies, d'ulcérations.

Les cicatrices subissent des irradiations par rayons X qui sont caractérisées par :

• Une peau blanche,
• Fine,
• Une dilatation du réseau des capillaires.

Des zones d'induration du derme sont fréquemment formées, plus ou moins saillantes, on parlera alors de cicatrices chéloïdiennes. La chirurgie esthétique fait partie des nombreux traitements contre les cicatrices.

 

Chirurgie plastique

La chirurgie plastique est une spécialité chirurgicale qui s’intéresse à la peau et aux tissus mous, non viscéraux. Elle est pratiquée par un chirurgien plastique.

La chirurgie plastique englobe la chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice :

 

Chirurgie réparatrice 

Elle concerne les personnes qui souhaitent réparer, reconstruire une partie de leur corps suite à un accident, une maladie, une intervention, une malformation congénitale (malformation qui survient dès la naissance). La chirurgie réparatrice est pratiquée dans un but médical et intervient pour différentes raisons :

• Tumeurs de la peau bégnines (exérèse de grain de beauté), malignes (mélanome, carcinome spinocellulaire) ou intermédiaires (dermatofibrosarcome de Darier et Ferrand)
• Reprise de cicatrices inesthétiques, hypertrophiques, chéloïdes, rétractiles
• Infections aiguës (gangrène, dermohypodermite) ou infections chroniques (kyste pilonidal)
• Reconstruction du sein, à la suite d’une mastectomie, pour une hypertrophie mammaire
• Changement d’aspect faciale (oreilles décollées, malformations congénitales du nez…), abdominal (après une grossesse, perte de poids importante…)
• Soins aux brûlés (greffes de peau…)
• Chirurgie de la main (amputation, syndrome du canal carpien, kystes synoviaux, amputation, revascularisation…)
• Chirurgie crano-faciale

Chirurgie esthétique

Elle concerne les personnes qui ne présentent pas de pathologie particulière mais qui souhaitent modifier leur aspect. La chirurgie esthétique est pratiquée pour modifier différentes parties du corps :

• Rhinoplastie, pour modifier l’aspect de son nez
• Calvitie ou alopécie (chute de cheveux), qui peuvent être corrigées par une intervention chirurgicale
• Les rides, qui peuvent être ralenties par un lifting, injections d’acide hyaluronique ou encore les fils tenseurs
• Les fesses ou les cuisses, avec une liposuccion
• Le ventre, avec une abdominoplastie qui permet de diminuer l’épaisseur de la graisse abdominale
• Les paupières, une blépharoplastie est pratiquée pour rajeunir le regard
• Les oreilles, une otoplastie permet de recoller les oreilles qui sont décollées

Les laboratoires Laboderm ont créé toute une gamme complète de produits conçus pour l’exercice de la médecine esthétique. Tous les dispositifs médicaux Laboderm vous apportent confort et sécurité et sont conformes aux exigences de la directive européenne pour le marquage CE.

Fournisseur n°1 de tous les experts de la peau, Laboderm met à votre disposition une sélection rigoureuse de produits pour la médecine esthétique, avec sa nouvelle division Laboderm aesthetic.

Découvrez notre gamme en :
Injectables : JALUPRO - Microneedling - acide hyaluronique + acides aminés ; Acide Hyaluronique Yvoire Volume Plus ; Acide Hyaluronique Yvoire Contour ; Acide Hyaluronique YVOIRE CLASSIC PLUS

Laboderm assure la distribution exclusive de la gamme YVOIRE, génération innovante de produits de comblement injectables à base d’acide hyaluronique réticulé. Sa technologie exclusive offre un effet plus durable et une plus forte élasticité, tout en garantissant plus de sécurité et de confort pour les patientes

• Fils tenseurs : Fils tenseurs régénérants en PDO – MONO ; Fils tenseurs régénérants en PDO - Aiguille COG 3D ; Fils tenseurs PDOCOG 3D Canule
• Canules de comblement : Set esthétique Dermanov’Kit ; Nano canules JBP ; canule Natural Fill
• Soins Post-acte : Masques Procare « Seconde peau » - Anti-Âge ; Masque rafraichissant ; Compresse Therapearl - Multizones ou Masque occulaire…
• Pressothérapie : BTL - 6000 EASY LYMPHASTIM - 12 canaux ; BTL - 6000 EASY LYMPHASTIM - 6 canaux ; Accessoires du BTL 6000 Lymphastim Easy ; Pistor ELIANCE…
• Acide hyaluronique réticulé ou non réticulé
• Microneedling : EsteticPEN – Microneedling ; Embouts pour EsteticPEN…
• Micro-injection : Seringue BD plastipak ; aiguille hypodermiques BD Microlance 3 30G1/2 ; Seringue Terumo Terucristal ; Aiguille Meso-relle pour mésothérapie ; Dermojet Polymedical…

 

Clinique esthétique

Une clinique esthétique est un établissement de soins privés, destinés aux traitements esthétiques. La chirurgie esthétique est une spécialité chirurgicale qui s’intéresse à la peau et aux tissus mous, non viscéraux. Elle est pratiquée par un chirurgien plastique au sein d’une clinique esthétique. Une clinique esthétique est spécialisée dans :

  • La chirurgie réparatrice : elle concerne les personnes qui souhaitent réparer, reconstruire une partie de leur corps suite à un accident, une maladie, une intervention, une malformation congénitale (tumeurs de la peau bénignes, reprise de cicatrices inesthétiques, reconstruction du sein, soins aux brûlés, chirurgie cranio-faciale…)
  • La chirurgie esthétique : elle concerne les personnes qui ne présentent pas de pathologie particulière mais qui souhaitent modifier leur aspect.  La chirurgie esthétique est pratiquée pour modifier différentes parties du corps (rhinoplastie, calvitie ou alopécie, rides, paupières, oreilles…)

Laboderm propose un large choix de matériels qui peuvent aussi bien être utilisés dans un cabinet médical que dans une clinique esthétique :

 

Coagulation

La coagulation se définit comme étant la transformation d'une substance de l'état liquide à l'état plus ou moins solide.

On parle aussi de coagulation sanguine, il s’agit de l'ensemble des phénomènes permettant d'arrêter une hémorragie. La coagulation démarre dès l'apparition d'une lésion au niveau d'un vaisseau sanguin. Premièrement, des plaquettes sanguines se forment pour bloquer le sang au niveau de la brèche. Deuxièmement, des fibres de fibrine, composant du sang, renforcent le caillot. C’est un ensemble de réactions complexes composé de nombreux facteurs et molécules. Aussi, on distingue de nombreux troubles de la coagulation par déficit en ces différents facteurs.

 

Comblement

Les rides, les creux, la maigreur importante du visage sont difficiles à vivre pour certaines personnes. Les produits de comblement permettent de corriger ces imperfections, mais il faut bien en connaître les avantages et les risques potentiels.Le comblement s'adresse en premier lieu à l'atténuation des rides du visage, principale conséquence du vieillissement de la peau. Cette technique peut également corriger les irrégularités en creux ou dépressions de la peau, en lui redonnant du volume en injectant un produit dit de comblement.Parmi les produits de comblement il faut distinguer deux grandes catégories : les produits résorbables, à effet réversible qui seront dégradés et vont être absorbés par la peau et les produits non résorbables à effet irréversible qui resteront définitivement dans la peau.Dans la très grande majorité des cas, les dermatologues utilisent des produits de comblement résorbable, et en particulier l'acide hyaluronique. Il permet de combler les rides fines, sur le pourtour de la bouche par exemple, mais aussi des rides plus profondes comme les sillons nasogéniens (rides qui joignent l'extérieur de narines à l'angle externe de la bouche). L'acide hyaluronique peut être également utilisé pour donner du volume aux pommettes lorsqu'elles sont creuses, combler des cernes, redessiner et donner du volume aux lèvres.Certains produits sont appelés semi résorbables car ils stimulent la formation du collagène sur le site d'injection. L'acide polylactique, qui en est le représentant principal, n'a pas un effet volumateur immédiat. Il donne du volume de façon retardée.

 

Cou

Le cou est la partie du corps humain, qui relie le thorax à la tête. La partie antérieure est nommée « gorge », pour celle postérieure « nuque ». Le cou permet :

• Le soutien …
• La mobilité…
• La vascularisation … de la tête,
• Le passage … des appareils digestifs
• … du système nerveux
• … respiratoire.

Néanmoins c’est une partie du corps qui peut être atteinte par différentes pathologies : inflammations, arthrose, tumeurs, troubles musculo-squelettiques.

Couperose

La couperose – appelée également rosacée – est une maladie qui touche les petits vaisseaux de la peau. Cette affection touche principalement les femmes à la peau claire et se manifeste par des rougeurs chroniques au niveau des joues, du nez, du menton et du front. Cette affection cutanée provoque différents symptômes : apparition de rougeurs diffuses, une peau sèche et desquamée, une sensibilité exacerbée de la peau… Plusieurs facteurs peuvent déclencher la couperose :

-        Changements thermiques brutaux

-        Exposition prolongée au soleil

-        Exposition à des conditions climatiques extrêmes (froid, chaleur, pluie, vent…)

-        Exercices physiques intenses

-        Consommation de boissons chaudes, d’alcool, de nourriture épicée…

-        La prise de certains médicaments tels que les corticoïdes et les anti-hypertenseurs

Les causes de la couperose peuvent être liées à un mauvais fonctionnement des vaisseaux sanguins, une prédisposition génétique, la présence de bactéries sur le visage…

Les symptômes de la couperose se manifeste par des rougeurs sur le visage, des petits vaisseaux sanguins apparents sur le nez et les joues, la formation de petits boutons sur le nez, les joues, le front et le menton. Dès l’apparition de ces symptômes, il est recommandé de consulter son dermatologue afin de commencer un traitement adapté. Si la maladie n’est pas traitée, la couperose peut évoluer et atteindre la cornée.

Pour soigner la couperose, le dermatologue va prescrire un traitement qui va permettre de réduire les rougeurs sur le visage et diminuer la fréquence d’apparition des poussées. Ce traitement repose sur un traitement local avec l’application d’une crème et un traitement général avec des antibiotiques. Le dermatologue peut également traiter la couperose par le laser vasculaire. Les lasers utilisés sont le laser à colorant pulsé, le KTP, les lampes flash. Le laser va éliminer l’hémoglobine constituant pour partie les globules rouges.

Pour le traitement de la couperose, Laboderm propose aux dermatologues l’aiguille Ballet en OR TEL K3 spéciale Couperose ; l’aiguilles Acier Spéciales Couperose

Cryothérapie

La cryothérapie, est une thérapie par le froid. Elle consiste à appliquer du froid sur une zone pathologique du corps. Les effets du froid sont multiples :

• calmer les douleurs,
• diminuer l'œdème,
• gonflement et faire régresser les hématomes rapidement.

On utilise le plus souvent un vaporisateur de liquide en spray ou cryogène. La cryothérapie est aussi utilisée pour éliminer les verrues. On badigeonne alors les verrues d'azote liquide à très basse température.

Au cours de chirurgie, les vertus du froid sont parfois utilisées.

 



D

Dermatite

La dermatite est une maladie chronique inflammatoire de la peau. Appelée également eczéma, la dermatite se développe principalement chez les nourrissons et les enfants mais peut également toucher les adolescents et les adultes. La dermatite est une inflammation des couches superficielles de la peau, et se caractérisent par plusieurs symptômes :

- Rougeurs et démangeaisons : ces taches rouges apparaissent et démangent énormément
- Vésicules : ces lésions non inflammatoires de la peau apparaissent quelques jours après les démangeaisons
- Suintement et croûtes : des croûtes jaunâtres se forment sur les joues, le cuir chevelu, le front, les bras et les jambes, puis tombent quelques jours après
- Une peau qui pèle : les lésions, rouges et lisses, se couvrent de petites pellicules.

Les complications les plus fréquentes de la dermatite est une surinfection. Suite au grattage des lésions, la peau peut s’infecter et provoquer un staphylocoque doré ou le virus de l’herpès.

Le diagnostic repose sur l’examen des lésions, sur un interrogatoire minutieux avec des questions qui portent sur l’endroit du corps où la dermatite a débuté, de la date de son apparition et évolution, du type de vêtement porté, des médicaments pris, des produits de toilette et cosmétiques utilisés, terrain allergique… Suite à cette phase d’exploration, le médecin peut proposer un test sanguin ou un test cutané appelé patch test. Ce test épicutané est utilisé par le dermatologue afin de tester les allergènes. Il consiste à déposer différentes substances sur le bras du patient afin d’examiner deux jours après s’il y a une réaction allergique. Une biopsie peut également permettre de poser un diagnostic. La biopsie consiste à prélever un fragment de la peau afin de l’analyser au microscope.

Il existe deux causes qui expliquent la dermatite : le facteur génétique et le facteur environnemental.

Le traitement de la dermatite dépend des symptômes et des causes. Elle peut se soigner grâce à plusieurs traitements :

• Un traitement de fond, qui consiste à nettoyer, hydrater la peau sans savon et détergents. Mais aussi, en appliquant un traitement local avec des hydratants et émollients pour graisser la peau après la douche. Enfin, le dermatologue va conseiller le patient sur les mesures d’hygiène à appliquer telles que les irritants, le tabagisme, la chaleur, les cosmétiques…

 

• Un traitement pour l’inflammation, avec la prescription de corticoïdes locaux, d’antibiotiques ou autres médicaments qui soulageront les démangeaisons

 

• La photothérapie par lumière ultraviolette ou la cure thermale peuvent également traiter la dermatite

Laboderm vous propose le meilleur de la dermatoscopie, pratique médicale permettant d'aider le médecin à observer plus précisément la peau.

Laboderm met à votre disposition une gamme d’appareils haute technologie qui ont l’avantage d’être portatifs : Pack valise foto x plus incl. Olympus – Dermlite ; Dermlite foto X + Nailio photodermatoscope ; Lumio 2 lampe d’examen portable lumière polarisée Dermlite ; Embout zones difficiles d'accès - Dermlite DL4 ; Dermlite Foto X ; Dermatoscope Dermlite DL 100

 

Dermatologie

La dermatologie est la médecine spécialisée dans le diagnostic et le traitement des maladies liées aux cheveux, aux muqueuses, à la peau, aux poils et aux ongles. Le dermatologue est amené à traiter des problèmes aussi variés que les grains de beauté, l’eczéma, la chute des cheveux, le psoriasis, les rides, les cancers de la peau …

Dermatologie buccale

La dermatologie buccale regroupe toutes les affections liées à la muqueuse buccale (partie interne de la joue, le palais, les gencives et la langue). Il existe un grand nombre de pathologies qui peuvent affecter la bouche. Le dermatologue peut être amené à travailler avec un chirurgien maxillo-facial ou avec un oto-rhino-laryngologiste. Les différentes lésions qui touchent la muqueuse buccale peuvent être bégnines ou malignes :

-        L’aphte : très fréquents, les aphtes sont des petits ulcères blanchâtres qui apparaissent sur les muqueuses de la bouche. Il arrive que les aphtes touchent les organes génitaux, mais cela reste plus rare. Un aphte peut se former suite à : une blessure de la muqueuse, un stress, une grosse fatigue, une sensibilité ou une allergie à certains aliments (noix, le fromage, le café, le chocolat…), la prise de médicaments tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou les bêta-bloquants… Généralement, l’aphte guérit en quelques jours. Un traitement peut être adopter pour soulager la douleur et éviter une infection aggravante (gel, pommade, bain de bouche, aspirine…). Si l’aphte ne guérit pas au bout d’une semaine, le dermatologue procède à une biopsie afin d’en déterminer la cause et de contrôler s’il n’y a pas de cellules cancéreuses.

-        La candidose : c’est une maladie due à un champignon de type levure : Candida albicans. La candidose se développe au niveau de la bouche, du vagin ou de la peau. Cette infection buccale se manifeste par des taches blanches, des fissures aux coins des lèvres, une langue rouge et douloureuse. Certains facteurs peuvent accroître la prolifération de la levure tels que le diabète, l’antibiothérapie, la prise d’immunodépresseurs, la macération… Le traitement consiste en la prise d’antifongiques sous forme de pommades, crèmes, lotion selon la zone à traiter. Concernant la candidose génitale, le traitement consiste en l’utilisation d’un ovule.

-        L’herpès buccale : appelé plus communément bouton de fièvre, l’herpès buccale est une maladie infectieuse bénigne. Elle se manifeste par un petit bouquet de vésicules jaunâtres situé au bord externe d’une lèvre. Le stress, la fatigue, une exposition au soleil, les règles, un traumatisme, sont des facteurs qui peuvent déclencher une poussée d’herpès. Cette lésion buccale est contagieuse et se transmet par contact direct avec une personne infectée. Elle peut être accompagnée de fièvre ainsi que de douleurs locales intenses. Le traitement de l’herpès labial repose sur la prise d’un médicament antiviral, l’application d’une crème ou encore du doliprane pour soulager les douleurs. Si l’herpès survient souvent suite à une exposition au soleil, il est recommandé d’appliquer un produit à haut degré de protection pour protéger les lèvres.

-        Le cancer de la langue : c’est le cancer le plus fréquent de la cavité buccale. La partie la plus souvent touchée est la partie mobile de la langue. Les facteurs favorisants sont le tabagisme, l’alcoolisme, une mauvaise hygiène dentaire. Les signes de la maladie se manifestent par une lésion de la langue, une gêne lors de la mastication, des légers picotements accentués par des aliments acides ou épicés, un ganglion cervical. Le traitement consiste en de la radiothérapie, la chimiothérapie et une chirurgie.

 

 Les laboratoires Laboderm ont développé toute une gamme de produits qui répond aux besoins des dermatologues pour leurs soins quotidiens, que ce soit pour : l’esthétique ; l’instrumentation chirurgicale ; les consommables ; le laser/cryothérapie/électrochirurgie ; l’équipement du cabinet

 

Dermatoscope

Un dermatoscope est un instrument médical qu’utilisent les dermatologues pour examiner en détail des lésions cutanées. Le produit est très souvent portable. Il permet un grossissement X 10, X20 ou X30 et possède généralement un système d'éclairage polarisé ou non. Il permettra par exemple de différencier un grain de beauté d'un mélanome. Cette analyse, en cas de lésion à haut risque  ou tumeur cutanée, aidera à instaurer un traitement à un stade précoce et suivre l'évolution.

 

Dermite séborrhéique

La dermite séborrhéique est une affection de la peau qui se caractérise par la formation de plaques rouges qui sont recouvertes de squames (perte des couches superficielles de la peau). Cette maladie inflammatoire de la peau se développe dans les endroits du corps où la sécrétion de sébum est plus importante, comme par exemple le cuir chevelu, le sillon entre le nez et les joues, les lèvres ou encore les sourcils et l’espace qui les sépare. La dermite séborrhéique touche aussi bien le nourrisson de moins de 3 mois que l’adulte. Chez l’adulte, la pathologie évolue principalement chez les patients âgés entre 20 et 40 ans. Les hommes sont plus touchés que les femmes. Cette maladie évolue par poussées déclenchées par le stress et la fatigue mais aussi par d’autres facteurs :

  • - Emploi de crèmes ou de soins trop gras
  • - Abus chronique d’alcool
  • - Grossesse
  • - Hygiène corporelle non suffisante
  • - VIH
  • - Cancer des voies aérodigestives supérieures

Les symptômes diffèrent selon les parties du corps. La dermite séborrhéique sur le cuir chevelu va provoquer des squames blanches (pellicules), un cuir chevelu rouge et des démangeaisons. Si la dermite séborrhéique se développe sur la peau, elle va se manifester par des plaques rouges et des démangeaisons.

Le diagnostic de la dermite séborrhéique se fait à l’aide d’un examen clinique. C’est le dermatologue qui va poser le diagnostic en observant les lésions. Il va poser son diagnostic à l’aide d’un dermatoscope. Cet appareil est composé de lentilles grossissantes ainsi que d’un système d’éclairage.

Le traitement pour la dermite séborrhéique va permettre de réduire le nombre de levure, de lutter contre l’inflammation ainsi que la sécrétion excessive de sébum. Selon le degré de la maladie, le dermatologue va conseiller un traitement adapté. Pour traiter la dermite séborrhéique, le dermatologue peut prescrire des antifungiques, des dermocorticoïdes, du gluconate de lithium. Des shampoings à base de pyrithione zinc ou de disulfure de selenium sont conseillés.

Laboderm a sélectionné une gamme de dermatoscopes de qualité supérieure afin de vous accompagner dans des diagnostics fiables et précis :

 

E

Epilation

L’épilation est l’action d’épiler. Elle consiste à ôter les poils de la peau humaine à l’aide d’appareils tels que la pince à épiler, adhésifs épilatoires, produits chimiques, rayon X, épilation électrique, épilation laser. Elle concerne toutes les parties du corps. L’épilation peut être réalisé par un dermatologue mais est plus souvent réalisé par un(e) esthéticien(e). Après l’épilation, la peau peut être particulièrement sensible.

 



H

Hémostase

L'hémostase se divise en deux phases permettant d’arrêter un saignement :

• L’hémostase primaire, lorsqu’il y a une effraction vasculaire des plaquettes sanguines vont se former que l’on appelle le trou plaquettaire ou le thrombus blanc.
• L’hémostase secondaire, que l’on appelle aussi coagulation. Ce sont des protéines contenues dans le sang, qui vont permettre l'accumulation de fibrine et la transformation du thrombus blanc en thrombus rouge qui devient un caillot sanguin.

 



I

Incision

L’incision est une microcoupure effectuée par le dermatologue dans le cas d’une intervention. L’incision se fait sur un organe à l’aide d’un bistouri. Cet instrument médical est utilisé pour réaliser des incisions. Il est composé d’un manche et d’une lame courte et tranchante. Pour réaliser vos incisions, il existe des bistouris réutilisables, qui doivent être stérilisés après chaque usage mais aussi des bistouris à usage unique, qui doivent être jetés après chaque utilisation.

Une incision peut être réalisée dans les cas suivants :

Exérèse chirurgicale : cette intervention consiste à exciser une partie de la peau pour traiter une anomalie ou une excroissance. L’exérèse se déroule sous anesthésie locale, et est préconisée dans les cas de tumeurs de la peau bégnines ou cancéreuses. Pour réaliser une exérèse chirurgicale, le dermatologue va principalement utiliser un bistouri et un appareil électrique qui permet la coagulation des petits vaisseaux. Le morceau de peau prélevé est envoyé dans un laboratoire spécialisé.

La biopsie par incision : c’est un examen médical réalisé dans le but de poser un diagnostic. Il consiste à prélever un fragment de la peau afin d’analyser au microscope les fibres nerveuses présentes dans le derme et d’en mesurer leur concentration. La biopsie par incision est indiquée lorsque le dermatologue souhaite diagnostiquer une tumeur de la peau (carcinome, mélanome, sarcome cutané…) ou encore une dermatose (affection de la peau et des muqueuses). Selon la taille de la lésion, le prélèvement peut s’effectuer soit à l’aide d’un punch (un emporte-pièce composé d’une lame cylindrique très coupante, fixée sur un embout et permettant de réaliser une « carotte ») soit à l’aide d’un bistouri.

Nettoyage de peau dermatologique : c’est un traitement médical effectué dans un cabinet médical et par un dermatologue. Il est réalisé pour éliminer les microkystes ou comédons fermés du visage ainsi que les points noirs. Lors du nettoyage de peau dermatologique, le praticien va réaliser une incision de l’orifice du comédon ouvert ou fermé à l’aide d’une pointe tranchante, afin de pouvoir en extraire le contenu sans abîmer la peau. Le nettoyage de peau dermatologique est différent du nettoyage de peau en institut de beauté. Seul un dermatologue est apte à réaliser une incision des comédons et des microkystes.

L’incision est un acte médical courant, il est donc primordial pour le dermatologue d’être équipé d’un matériel de qualité supérieure. La profondeur de l’incision, l’angle d’attaque de la peau par la lame et l’obliquité des tranches de sections sont des paramètres importants afin de réaliser une belle cicatrice. C’est pourquoi Laboderm a sélectionné pour vous tous les instruments chirurgicaux adaptés à vos besoins pour réaliser vos incisions en toute sécurité. Découvrez nos produits de marques de référence en matière de bistouris : KAI Biopsiblade stérile à usage unique ; lames fines Swann Morton ; lancette ; manches de bistouri - Swann Morton ; lames de bistouris stériles Swann-Morton ; lames de bistouris Swann-Morton non stérile ; manches de bistouri ; lames fines Swann Morton…

Injection

A l’aiguille ou à la canule, les injections d’acide hyaluronique et de Botox sont les meilleures méthodes pour obtenir un résultat efficace et immédiat contre les rides. L’injection se réalise avec un matériel stérile à usage unique. Deux types d’injection existent : les injections dans les organes creux (vessie, oreille, nez…) et les injections dans les tissus (muscle, peau, canal rachidien, veine, articulation…)

 

Injection par comblement

L'injection par comblement permet de relever la peau et combler les rides via des produits introduits dans la partie profonde de la peau. Ce sont des actes médicaux qui ne peuvent être et doivent être réalisés uniquement par des professionnels de santé.

Il existe deux types de produits pour les injections par comblement :

• Produits résorbables, par exemple : le collagène, l’acide hyaluronique, les acides polylactiques. Ils disparaissent dans le temps, en moyenne en 6 mois. Le renouvellement de l’injection est alors essentiel pour faire durer l’effet.
• Produits non résorbables ou semi résorbables. Ils peuvent être d’origine naturelle ou synthétique. Ils sont utilisés plus rarement, pour le traitement de rides très profondes.

 



L

 

Latex

Le latex est un matériau secrété par certains végétaux. Il peut être utilisée sous sa forme naturelle ou synthétique. Il est 100% naturel lorsqu’il est extrait sous sa forme liquide d’un arbre appelé l’hévéa, ou encore l’arbre caoutchouc. Au moyen d’un outil spécifique, le latex est prélevé au cœur de l’écorce de l’arbre grâce à une incision. Le latex synthétique est obtenu par le mélange de latex naturel et de matière issue du pétrole telle que le polyuréthane. Dans le domaine médical, le latex est principalement utilisé pour les gants car il présente plusieurs avantages :

  • - Excellente barrière de protection
  • - Robustesse
  • - Élasticité
  • - Résistance à la perforation
  • - Bon ajustement et gantage facile
  • - Confort et précision : sensibilité tactile élevée.

Pour certaines personnes, le latex est une source d’allergie. C’est pourquoi des alternatives sont proposées telles que le nitrile, le vinyle ou encore le synthétique.
Parce-que la protection médicale dans votre cabinet est primordiale, Laboderm a sélectionné pour vous l'indispensable de la protection du professionnel de santé. C’est ainsi que Laboderm a développé une gamme de gants d’examen de qualité supérieure. Vous y trouverez les différents types de gants nécessaires à vos actes, conformes aux normes médicales et dans différentes matières. Parmi eux, les gants d’examen en latex : très résistants, conçus pour limiter les risques d'allergie, appréciés pour leur élasticité, ils permettent des gestes précis et souples.
Gant latex stérile Poudré Precinium ; Gant d'examen latex non poudré Sensitex Free ; Gants d'examen latex Sensitex poudrés ; Gants Latex Nessicare - Poudrés / Non poudrés ; Gants Latex Precinium…

 

Laser

Le LASER – Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation – est une lumière amplifiée par émission stimulée de radiation. Ce rayon de lumière est composé de photons qui évaluent l’énergie transmise. Les photons sont tous de la même longueur d'onde. La lumière est monochromatique. Le principe est de focaliser la lumière sur une zone précise de la peau, pour modifier sa structure en la chauffant.

Le laser dermatologique est pratiqué dans un cabinet médical ou un centre spécialisé par un dermatologue. L’usage du laser dermatologique est multiple :

 

Le laser dépilatoire

Plusieurs types de lasers sont utilisés dans le cas du laser à des fins d’épilation : Alexandrite, Diode, Nd yag. Le laser dépilatoire vise la mélanine qui colore les poils. L’énergie lumineuse du faisceau laser est absorbée par la mélanine. Une fois absorbée, cette lumière est transformée en chaleur et le bulbe du poil va se détruire. Les séances doivent être réalisées sur une peau non bronzée car le laser va détruire également la mélanine de la peau bronzée et provoqué des taches blanches.

 

Laser de remodelage

Le laser de remodelage est utilisé pour atténuer les signes du vieillissement de la peau. Il peut s’effectuer au niveau du visage, du cou, du décolleté, du dos des mains. Le laser de remodelage redonne de l’élasticité et de la fermeté à la peau. Le principe de ce laser repose sur l’émission de chaleur, qui va contracter les fibres de collagène et densifier la peau, sans la brûler. Le laser de remodelage est utilisé par exemple pour les pattes-d’oie, les vergetures, les cicatrices ou encore de l’acné.

 

Laser vasculaire

Le laser vasculaire est utilisé pour traiter la couperose, les angiomes, et les varicosités. Les lasers utilisés sont le laser à colorant pulsé, le KTP, les lampes flash. Le laser va éliminer l’hémoglobine constituant pour partie les globules rouges.

 

Laser pigmentaire

Les lasers utilisés dans ce cas-là sont les mêmes que pour le laser dépilatoire car ils visent également la mélanine (Alexandrite, Nd yag, lampes flash avec un filtre spécifique). Son but est de pâlir les lésions pigmentaires telles que les taches brunes, les tatouages, les taches solaires.

 

Quel que soit l’utilisation de la technologie laser, il doit être pratiqué dans un endroit dédié à cette pratique médicale. Lors de la séance, le patient doit se protéger les yeux avec des lunettes de protection conçues spécialement pour le laser.

Laboderm vous propose tout une gamme de matériel destiné à la pratique du laser :
Protection laser : Lunettes claires YAG - Taille universelle ;
Coque protection patient I-Shield ;
Ventouse de rechange pour Coque intraoculaire autoclavable COX II H avec embout détachable ; durette III Barrettes Plastique ;
Coques Spectra-Shield - Protection patient ;
OP SOFT - Protecteur Gencives et Dents ;
Protecteur plastique pour PDT…

Lifting

Le lifting est une opération de chirurgie esthétique visant à retendre la peau du visage dans le but d’effacer les rides du visage et du cou. Le lifting cervico-facial se réalise au niveau du double menton et le lifting frontal enlève les rides du front et inter-sourcilières. Après une opération, la sensibilité du visage revient au bout de 5 mois.

 

Lunettes de protection laser

Les lunettes de protection laser sont des lunettes conçues spécialement pour le laser. Le laser - Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation – est une lumière amplifiée par émission stimulée de radiation. Ce rayon de lumière est composé de photons qui évaluent l’énergie transmise. Les photons sont tous de la même longueur d'onde. La lumière est monochromatique.  Le principe est de focaliser la lumière sur une zone précise de la peau, pour modifier sa structure en la chauffant. Le laser dermatologique est pratiqué dans un cabinet médical ou un centre spécialisé par un dermatologue. Le dermatologue doit porter des lunettes de protection laser lorsqu’il utilise la laser dépilatoire, le laser de remodelage ou encore le laser vasculaire.

Les lunettes de protection laser assurent votre sécurité lors de vos soins. Elles permettent de protéger le dermatologue des rayonnements émis par le laser. Les lunettes de protection laser peuvent être fournies avec un filtre de protection laser soit en polycarbonate (cette matière plastique dispose d’une excellente résistance thermique) soit en verre (fin et résistant). Les lunettes de protection laser peuvent être portées dans les services hospitaliers, en clinique, dans les laboratoires ou dans le cabinet médical du dermatologue.

Laboderm propose des lunettes de protection ayant des filtres protecteurs munis d’une D.O. (densité optique) égale à 5 pour les tranches de longueurs d’ondes correspondantes. Plusieurs modèles sont proposés selon le type de laser, la longueur d'ondes à couvrir et la couleur du verre : KTP/Nd:YAG - Colorant pulsé/Nd:YAG - DIODE - KTP - ALEXANDRITE - Nd:YAG - ALEXANDRITE/Nd : YAG - CO2.

Laboderm vous propose tout une gamme de lunettes de protection laser destinées à la pratique du laser. La référence internationale des lunettes de protection laser est aujourd’hui disponible en France grâce à Laboderm. Ces lunettes sont destinées à protéger l’opérateur durant les séances de traitement laser. Pour une couverture des ondes émises par les lasers les plus courants. Chaque lunette est indiquée dans la protection d’une section de longueurs d’ondes spécifique : lunettes Laser - Protection praticien ; Masque tri protection 3 en 1 - ALEXANDRITE/Nd : YAG/KTP ; Lunettes claires YAG - Taille universelle ; Lunette de protection laser K0295 - Protect LASERSCHUTZ GMBH ; Lunette de protection laser K0273 - Protect LASERSCHUTZ GMBH ; Lunette de protection Laser Starlight EX ; Lunette de protection laser IPL Shuttor ; Lunettes IPL auto-assombrissantes SLIM Oculo-Plastic ; Lunettes de protection LCH

 



M

Masques jetables enfants

 

Face à la progression de la Covid-19, le gouvernement a engagé de nouvelles mesures. Depuis le 2 novembre, les écoliers âgés de 6 ans doivent eux aussi porter le masque jetables enfants. Jusqu’ici la règle concernait uniquement les enfants à partir de 11 ans, mais le premier ministre Jean Castex a rendu le masque obligatoire dans les écoles pour les enfants dès l’âge de 6 ans.

Les masques jetables enfants sont des dispositifs médicaux qui permettent de limiter la propagation de germes provenant de la bouche, du nez et des voies respiratoires de la personne portant le masque. Les masques jetables enfants sont composés d’une couche de tissu non tissé, non stérile mais filtrant, d’une barrette nasale qui permet de mieux ajuster le masque sur le visage, et d’élastiques à placer autour des oreilles. Les gouttelettes respiratoires sont retenues dans un écran filtrant non tissé, ce qui permet de se protéger mais de protéger aussi les personnes autour de nous. Comme son nom l’indique, les masques jetables enfants sont à usage unique et doivent être jetés au-delà d’une utilisation de 4 heures. Les masques jetables enfants ne doivent pas être jetés dans la rue mais dans une poubelle prévue à cet effet.

Les masques jetables enfants sont efficaces s’ils sont bien portés. Voici les étapes d’utilisation pour bien mettre son masque :

- Bien se laver les mains avec de l’eau et du savon ou avec un gel hydro alcoolique
- Placer le masque sur le visage dans le bon sens (la face colorée doit être à l’extérieur), passer les élastiques au niveau des oreilles
- Déplier le masque sous le menton afin d'avoir une protection complète
- Pincer la barrette sur le nez afin de prévenir les entrées d'air. Le masque doit couvrir la bouche, le nez et le menton.

Une fois que le masque est bien positionné, il ne faut plus le toucher. Si vous touchez votre masque, il faut impérativement vous laver les mains.

Laboderm a sélectionné toute une gamme de masques jetables enfants adaptés aux enfants âgés de 6 à 12 ans. Le masque chirurgical enfant peut poser quelques difficultés aux enfants. Afin de leur faciliter le port du masque chirurgical enfant, Laboderm a choisi des masques chirurgicaux de qualité comprenant plusieurs avantages : excellent maintien et confort respiratoire, parfaite adaptabilité à la morphologie du visage, sans odeur, sans latex, solidité et élasticité des élastiques auriculaires.

Masque chirurgical enfant - Aerokyn - Bleu (x50) LCH ; Masque Chirurgical Enfant – Bleu ; Masque chirurgical à usage unique pour enfant type IIR LCH

 

Médecine esthétique

La médecine esthétique est un ensemble d'actes médicaux visant à améliorer l'apparence physique d'une personne ainsi qu'à diminuer et retarder les effets du vieillissement. Le médecin esthétique prend en charge le patient dans sa globalité. Face aux lourds investissements matériels, les médecins peuvent se regrouper sur des plateaux techniques dans lesquels les équipements, notamment les lasers, sont partagés entre médecins.

 

Médecine morphologique

La Médecine Morphologique et Anti-âge a été créée pour former les médecins aux techniques esthétiques et à la prévention dans le vieillissement et proposer aux patients une réponse médicale crédible et responsable, reposant sur des bases scientifiques et une formation universitaire. Officiellement reconnue par le Conseil de l'Ordre des Médecins depuis 2006, cette discipline propose une prévention médicale des effets du vieillissement associée aux techniques médicales et esthétiques permettant le maintien de l'image corporelle.La Médecine Morphologique et Anti-âge est une nouvelle discipline médicale très vaste dont le but est d'agir sur les effets du vieillissement en essayant de l'atténuer et de le rendre plus agréable.

 

Microneedling


Le microneedling est une méthode utilisée en médecine esthétique pour traiter le vieillissement cutané, densifier la peau et corriger certaines imperfections comme les cicatrices d'acné ou les pores dilatés. Non invasif et indolore, il s’effectue dans un cabinet dermatologie ou en institut de beauté. Ce traitement est réalisé à l’aide d’un stylo électrique muni de plusieurs micro-aiguilles qui vont permettre de stimuler chaque couche de la peau. Le micro needling offre une double stimulation de la peau :

- Stimulation mécanique : les aiguilles micro perforent les différentes couches du derme. Ces micro-perforations, activent un processus naturel de cicatrisation. Cette stimulation mécanique favorise la production d’élastine et de collagène, ce qui va permettre un renouvellement cellulaire mais aussi une amélioration de la résistance de la peau.

- Stimulation chimique : les aiguilles lors de leur passage sur la peau vont créer des micro-canaux qui vont permettre de délivrer des principes actifs (vitamine, acide hyaluronique, peptide). Cette stimulation chimique va accroître la pénétration des principes actifs anti-âge.

Le microneedling est adapté à tous les phototypes de peau, de la plus claire à la plus noire. Cependant, il existe des contre-indications. Les personnes qui suivent un traitement anti-inflammatoire ou anticoagulant, les femmes enceintes, les personnes qui présentent une maladie auto-immune ou qui ont des éruptions cutanées telles que de l’acné sévère ou de l’herpès, ne peuvent pas bénéficier du microneedling.

Le microneedling améliore la qualité du teint et de la peau, prévient l’apparition des rides, corrige certaines imperfections… Il peut être utilisé dans les zones suivantes : 

> Le visage : peau fripée, peau froissée, rides fines, ridules diffuses, relâchement cutané, taches brunes, teint terne, pores dilatés
> Le corps : vergetures récentes ou anciennes, relâchement cutané du corps
> Contour des lèvres : rides du plissé solaire
> Contour des yeux : pattes d’oies, tonicité des paupières, poches
> Dos des mains : taches brunes
> Bras : relâchement de la peau et aspect fripé
> Décolleté et cou : rides

Le microneedling peut s’effectuer dans un institut de beauté ou chez un dermatologue. Avant d’effectuer une séance le praticien détermine la zone à traiter. En fonction de cela, il va choisir le diamètre des aiguilles et la profondeur des micro-perforations. Sur une peau démaquillée, le praticien désinfecte la peau à l’aide d’une solution stérilisante, afin que les bactéries ne pénètrent pas dans le derme lors des micro-perforations.

Après le nettoyage et la désinfection de la peau, le praticien va effectuer plusieurs passages avec le stylo sur la ou les zones à traiter. Une séance dure environ 30 minutes. Le soin est indolore, mais si une patiente choisit un traitement en profondeur, cela peut être plus sensible. Dans ce cas-là, le praticien applique une crème anesthésiante au préalable. Après la séance, le praticien applique des principes actifs (anti-âge, anti-vergetures, soins nutritifs…) sur la peau afin de favoriser leur pénétration.
Après le soin, la peau peut présenter quelques rougeurs ou saignements qui s’estompent rapidement. Il est nécessaire d’appliquer une crème solaire tous les jours qui suivent le soin ainsi qu’une crème cicatrisante. Il est interdit de se maquiller, de s’exposer au soleil ou de se rendre dans des lieux représentant une source de chaleur tels que le sauna, le hammam, la piscine…


Laboderm a selectionné les meilleurs produits pour effectuer le microneedling en toute sécurité et sérénité. Découvrez sur notre site internet notre produit phare :

- EsteticPEN – Microneedling : aiguilles ultra fines, embouts dentelés pour une meilleure glisse et éviter l’effet d’aspiration, embout muni d’un filtre protecteur «anti-reflux» pour plus de sécurité, excellente prise en main.

-Embouts pour EsteticPEN

Mais aussi le masque rafraichissant, pour diminuer la douleur et l’inflammation après un traitement Laser, chirurgie plastique, microneedling, injections…

Micro chirurgie

La micro chirurgie est une branche de la chirurgie qui permet de réparer des structures anatomiques de très petites tailles tels que les nerfs, les vaisseaux, tendons. En dermatologie, les actes de micro chirurgie concernent la peau. Certaines lésions ou imperfections cutanées peuvent évoluer de manière négative, vers des risques de maladie, c’est pourquoi il est important de les retirer. La micro chirurgie en dermatologie est réalisée en cabinet dans les cas suivants :

- Exérèse chirurgicale : cette intervention consiste à exciser une partie de la peau pour traiter une anomalie ou une excroissance. L’exérèse se déroule sous anesthésie locale, et est préconisée dans les cas de tumeurs de la peau bégnines ou cancéreuses. Pour réaliser une exérèse chirurgicale, le dermatologue va principalement utiliser un bistouri et un appareil électrique qui permet la coagulation des petits vaisseaux. Le morceau de peau prélevé est envoyé dans un laboratoire spécialisé.

- La biopsie cutanée : c’est un examen médical qui consiste à prélever un fragment de la peau afin d’analyser au microscope les fibres nerveuses présentes dans le derme et d’en mesurer leur concentration. Elle est indiquée lorsque le dermatologue souhaite diagnostiquer une tumeur de la peau (carcinome, mélanome, sarcome cutané…) ou encore une dermatose (affection de la peau et des muqueuses). La biopsie cutanée est un examen indolore qui se déroule sous anesthésie locale. Selon la taille de la lésion, le prélèvement peut s’effectuer soit à l’aide d’un punch (un emporte-pièce composé d’une lame cylindrique très coupante, fixée sur un embout et permettant de réaliser une « carotte ») soit à l’aide d’un bistouri.

- Le laser : Le LASER – Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation – est une lumière amplifiée par émission stimulée de radiation. Ce rayon de lumière est composé de photons qui évaluent l’énergie transmise. Les photons sont tous de la même longueur d'onde. La lumière est monochromatique. Le principe est de focaliser la lumière sur une zone précise de la peau, pour modifier sa structure en la chauffant. Il est pratiqué dans un cabinet médical ou un centre spécialisé par un dermatologue. L’usage du laser dermatologique est multiple : laser dépilatoire (épilation) ; laser de remodelage (atténuation des signes du vieillissement de la peau) ; laser vasculaire (pour traiter la couperose, les angiomes, et les varicosités) et le laser pigmentaire (pâlir les lésions pigmentaires telles que les taches brunes, les tatouages, les taches solaires).

Le plus souvent, la micro chirurgie intervient pour traiter des grains de beauté, angiome, kystes ou encore pour l’acné.

Bien choisir son instrumentation chirurgicale est essentielle à la bonne réalisation de vos actes de microchirurgie, c’est pourquoi Laboderm a sélectionné pour vous toute une gamme d’instrumentation médico-chirurgical pour vous accompagner dans votre quotidien. 

Découvrez notre large choix d’instruments pour votre micro chirurgie : 


Punch dermatologique, qui va vous permettre d’effectuer vos biopsies tout en douceur, dans les conditions optimales de sécurité et d’asepsie. Le punch de dermatologie est un dispositif médical de chirurgie stérile et à usage unique qui permet la biopsie par carottage. Grâce à cet instrument, la biopsie cutanée s’effectue de façon précise, sûre et hygiénique : punch à biopsie stérile Stiefel ; punch à biopsie stérile Spengler ; punch à biopsie stérile Kai - Boîte de 20 ; punch à biopsie évolution KAI 1,5 mm ; punch à biopsie évolution KAI 4 mm ; punch à biopsie évolution KAI 3 mm

Curette dermatologique, instrument médical utilisé par le dermatologue principalement pour des interventions de chirurgie légère de la peau comme le curetage d’une verrue, le retrait d’un comédon ou encore pour gratter la surface d’une lésion dans le cas d’un cancer. La curette est utilisée pour réaliser des interventions sûres et précises.  La lame circulaire est acérée ce qui simplifie un enlèvement des tissus, de manière précise et douce. Laboderm a sélectionné pour les dermatologues des curettes de qualité disponibles en différents diamètres: curette dermatologique Kai ; curette dermatologique Spengler ; curette dermatologique Stiefel ; cumédon curette Laboderm…

Bistouris et lames, instruments utilisés en chirurgie pour faire des incisions : KAI Biopsiblade stérile à usage unique ; lames fines Swann Morton ; lancette ; manches de bistouri - Swann Morton ; lames de bistouris stériles Swann-Morton ; lames de bistouris Swann-Morton non stérile ; manches de bistouri ; lames fines Swann Morton…

 



P

Peeling

Le peeling est un traitement esthétique qui détruit la couche superficielle de la peau à l’aide d’un produit caustique. Le peeling il régénère la peau du visage. Différents types de peeling existent : le peeling superficiel : application de produit (type  AHA), c'est le type de peeling le plus souvent utilisé en dermatologie. Peeling moyen :  application de produit (type TCA) réalisé par un médecin, il touche les couches situées sous la couche cornée de l’épiderme et il est souvent réalisé en deuxième intention. Peeling profond : application de produit (type Phénol) réalisé en cabinet médical, il est utilisé pour les rides profondes. Cette technique est assez traumatisante.

Le peeling est destiné à lisser la peau, illuminer et donner de l’éclat au teint. Il est également utilisé pour le traitement des taches et de l’acné.

 

Perte de volume

Avec l’âge certains changements s’opèrent : des rides se forment sur le visage, les coins de la bouche  et les pommettes tombent, les seins sont également tombants, la forme du visage s’affaisse… La perte de volume est également appelée « perte de contours », « affaissement de la peau », « peau de poulet » ou « avoir les traits tirés ». La perte de volume intensifie le vieillissement de la peau, elle est fréquente et modifie la forme du visage. 

 

Phlébectomie

La phlébectomie consiste à retirer une portion de veine par intervention chirurgicale. Elle permets de rétablir la circulation sanguine chez les patients présentant des varices. La phlébectomie est surtout pratiquée sur les jambes cependant, elle peut aussi être pratiquée sur d’autres zones : le visage, les mains. Cette intervention ne réalise sous anesthésie locale pour une durée de 30 minutes à 2 heures. La varice est traitée à l'aide d'un petit crochet, de type Muller ou crochet double tel présent dans le Veinokit de chez Laboderm.

  

Photovieillissement

Le Photovieillissement, ou vieillissement actinique, est un phénomène qui résulte des expositions chroniques de la peau au soleil. Il faut différencier ce phénomène du vieillissement chronologique, ou intrinsèque, qui est un cycle naturel. D’un point de vue clinique, on parlera de « peau photoâgée » qui se caractérise par un aspect papyracé reflétant sa fragilité, sa perte d’élasticité et sa sécheresse, et par la présence de rides profondes et de zones d’hyper‐ ou d’hypopigmentation. La présence de kératoses actiniques, les lésions précurseurs des SCC, est également fréquente.

Au niveau épidermique, les modifications liées au Photovieillissement sont minimes et diffèrent peu de celles associées au vieillissement chronologique. L’épiderme est aminci et la jonction épidermique présente un aplatissement et une perte des crêtes épidermiques. Au contraire, des altérations majeures sont observées dans le derme, avec des modifications très importantes de la structure et de l’organisation de la MEC. La caractéristique majeure du Photovieillissement est l’élastose solaire, une accumulation dans le derme réticulaire de fibres élastiques anormales, épaisses, associées à des protéines comme la fibronectine ou la fibrilline. 

 

Plissé solaire

Le plissé solaire est l’apparition de petites rides verticales sur les lèvres donnant un aspect « plissé ».

 



R

Rajeunissement

Le rajeunissement est l’action de rajeunir. C’est le fait de donner à quelqu’un un âge inférieur à son âge réel.

 

Rayon ultra-violet

Le rayon ultra-violet (UV) est un rayonnement électromagnétique tout comme la lumière visible. Cependant, la longueur d’onde des UV est inférieure à celle de la lumière visible mais supérieure à celles des rayons X. Le rayon ultra-violet est appelé également lumière noire car elle est invisible à l’œil nu. Il est possible de voir le rayon ultra-violet soit par la fluorescence, soit grâce à des détecteurs spécialisés. Les rayons ultra-violets proviennent principalement du soleil mais peuvent être reproduits par des sources artificielles telles que les lasers ou les lampes bronzantes. Des ultraviolets peuvent être produits par des sources artificielles comme des lasers ou des lampes à bronzage. Les rayons ultra-violets sont classés en 3 catégories :

-          Les UV A : ils représentent 95% des rayons ultra-violets qui atteignent la surface de la terre. Les UV A pénètrent le plus profondément dans notre peau. Ils activent la mélanine et sont responsables de la pigmentation de notre peau. Les rayons UV A sont aussi appelés « agents du bronzage ». Ils contribuent au vieillissement de notre peau et aux rides. Les UV A sont aussi responsables de certaines pathologies telles que le cancer de la peau.

 

-          Les UV B :  ils représentent 5% des rayons ultra-violets qui atteignent la surface de la terre. Ils pénètrent moins profondément que les UV A. Ils permettent de synthétiser la vitamine D. Ils sont à l’origine des coups de soleil, des brûlures mais aussi certains cancers tels que le mélanome.

 

-          Les UV C :  ils n’atteignent pas la surface de la terre. Ils sont très énergiques et très nocifs pour la santé.

 

Des expositions intenses à ces ultra-violets sont dangereux pour la santé. Il est important de se protéger des ultra-violets en portant des lunettes de soleil et un chapeau, d’appliquer une crème solaire adaptée. Il est important également de ne pas s’exposer entre 11h et 16h.

Les ultra-violets peuvent être dangereux mais ils ont également des effets bénéfiques pour le corps. En effet, ils permettent de synthétiser la vitamine D. Cette dernière facilite l’absorption du calcium et sa fixation sur nos os, mais aussi permet une bonne absorption du phosphore par nos intestins. Les UV B permettent également de traiter plusieurs maladies de la peau telle que le psoriasis et l'eczéma. Pour traiter certains cancers, les dermatologues peuvent avoir recours à une technique appelée la photothérapie. Cette technique utilise des rayons ultraviolets et consiste à exposer le patient à ces rayons grâce à un appareil spécial.

 

Relâchement cutané :

Le relâchement cutané est une distension due à une perte d'élasticité liée à l'âge.  Le renouvellement cellulaire est ralenti, ce qui affaiblit les fibroblastes (cellules du derme qui fabriquent collagène et élastine).Le relâchement est d'abord musculaire puis cutanée, entraînant un excès de peau et un affaissement. Le relâchement cutané est un signe du temps : la peau se relâche progressivement et perd de sa fermeté et de son élasticité. Ce processus débute aux alentours de 35 ans et s’amplifie vers les 50 ans. L’exposition au soleil excessive et le fait de fumer sont des facteurs aggravants du relâchement cutané. Il existe deux types de relâchement cutané : l’étirement et l’extension. L’étirement est dû à une prise de poids rapide qui étire brutalement la peau en jouant sur son élasticité. Si ce poids est perdu par la suite, la peau aura du mal à se retendreL’extension est également due à une prise de poids, mais plus progressive. Ainsi de la peau supplémentaire va se créer au fur et à mesure de l’augmentation de volume de la masse corporelle. Lors de la perte de poids, la peau est donc présente en excès et crée des bourrelets peu gracieux. Le relâchement cutané peut toucher des zones diverses, telles que le cou, le bas du visage, les bras, les seins, le ventre sous le nombril, ou encore la face interne des cuisses. 

 

Rides

Une ride de la peau est une cassure cutanée due à un affaissement des structures dermiques provoqué par la disparition progressive de deux protéines :le « collagène », constituant des fibres entre les cellules du tissu conjonctif, qui s'amenuise sous l’effet de l’étirement de certaines zones du visage sollicitée par divers mouvements (grimaces et tics) et agressions extérieures (climat, blessures) ;l'élastine, qui agit sur la souplesse de la peau et dont l'appauvrissement produit l'augmentation du volume de la peau comme le double menton, qui apparaît avec l'âge. Il existe deux types de rides du visage : Les rides d'expression, appelées également rides « dynamiques ». Soulignant la personnalité, elles sont liées à la répétition de la contraction musculaire des muscles peauciers. Les rides de vieillesse, appelées également rides « statiques ». Constantes après 50 ans, elles sont les conséquences du relâchement de la peau du visage.

Les  rides du visage sont communément appelées : Rides frontales : rides transversales sur le front. Rides du lion (appelées aussi rides inter-sourcilières ou de la glabelle) : rides verticales sur le front et entre les deux sourcils. Rides de la patte d’oie (appelées aussi rides périorbitaires) : rides partant du coin extérieur des yeux dans la direction des oreilles. Rides d’amertume (appelées aussi pli d’amertume, sillon jugo-mentonnier ou sillon labio-mentonnier) : rides partant des coins de la bouche jusqu'au menton. Sillons (appelés aussi sillons ou rides naso-labiales) : rides verticales de relâchement cutané descendant des ailes du nez vers le coin de la bouche.Rides péribuccales (appelées aussi plissés du soleil) : rides autour de la bouche.

 

Ride d’amertume

Les rides d’amertume sont aussi appelées pli d’amertume, sillon jugo-mentonnier ou sillon labio-mentonnier. Ce sont les rides partant des coins de la bouche jusqu’au menton.

 

Ride du lion

La ride du lion est aussi appelée rides inter-sourcilières ou de la glabelle. Ce sont les rides verticales sur le front et entre les deux sourcils.

 

Ridule

Les ridules sont des plis sur la peau qui forment des petites rides. Les ridules sont moins profondes que les rides mais apparaissent plus tôt. Elles sont souvent dues au début du vieillissement mais aussi à un manque d'hydratation. Les ridules marquent souvent le contour de l'œil. Les ridules dues à la déshydratation, peuvent se traiter à l'aide de crèmes spécifiques appropriées et une bonne réhydratation. Le processus naturel de vieillissement fait que la peau devient moins ferme et moins lisse. La production de collagène naturel diminue et les fibres élastiques du derme se rompent. Les ridules apparaissent alors et s’installent dans les creux superficiels de la peau. Plus nombreuses et moins profondes que les rides, les ridules nécessitent dans un premier temps une bonne hydratation de la peau, souvent à l’aide de soins antirides disponibles dans le commerce. Lorsqu’elles sont plus marquées, on a souvent recours à des techniques de médecine esthétique comme les injections d’acide hyaluronique, les injections de toxine botulique, ou encore le peeling ou la dermabrasion.

 



S

 

Set de micro chirurgie

 

Dans le domaine de la dermatologie la micro chirurgie est une branche de la chirurgie qui permet de réparer des structures anatomiques de très petites tailles telles que les nerfs, les vaisseaux, tendons. En dermatologie, les actes de micro chirurgie concernent la peau. Certaines lésions ou imperfections cutanées peuvent évoluer de manière négative, vers des risques de maladie, c’est pourquoi il est important de les retirer. La micro chirurgie est réalisée en cabinet dans les cas suivants : exérèse chirurgicale, biopsie cutanée, laser. Laboderm a développé des sets de micro chirurgie destinés aux actes de petite chirurgie, interventions sur la main et le visage, biopsie. Instruments de haute qualité, tous nos sets de micro chirurgie stériles à usage unique sont pensés pour permettre aux dermatologues d’effectuer tous ses actes de petite chirurgie dans les conditions optimales de sécuritéet d’asepsie. Pratiques en cabinet mais aussi en hôpital, nos sets de micro chirurgie stériles à usage unique sont robustes, fiablesetprécis. 

 

Selon les modèles, le set de micro chirurgie est composé de :

 

-        Bistouri : instrument utilisé en chirurgie pour faire des incisions

 

-        Porte-aiguille : utilisé pour tenir une aiguille de suture pour refermer les plaies

 

-        Pince à dissection : utilisée pour saisir, écarter les tissus lors des dissections.

 

-        Pince hémostatique : utilisée pour enrouler une compresse, retirer un corps étranger d’une plaie, clamper des vaisseaux sanguins…

 

-        Aiguilles hypodermiques : utilisées pour injecter des substances dans le corps de son patient, prélever des échantillons liquides du corps.

 

Découvrez les sets micro chirurgie sur notre site Laboderm : Set de suture Urgento 1 ; Set biopsie LCH ; Set d’ablation de suture “ciseaux coupe fil” - Carton de 65 sets ; Set d'ablation de suture - mini scalpel - Carton de 48 sets ; Set de chirurgie superficielle de la peau “Precisio 3”- par lot de 10 ; Set de pansement 4 /5 LCH

 

 

Set de précision

Le dermatologue est un médecin spécialisé dans les maladies de la peau, des muqueuses et des phanères (cheveux, ongles, poils). Pour traiter les différentes pathologies de ses patients, le dermatologue va avoir recours à plusieurs techniques telles que la dermatoscopie - ou dermoscopie-, le laser, la biopsie, l’exérèse chirurgicale... Bien choisir son instrumentation chirurgicale est essentiel à la bonne réalisation des actes de microchirurgie. C’est la raison pour laquelle les laboratoires Laboderm ont conçu et développé des sets de haute précision afin d’apporter le maximum de confort et sécurité aux dermatologues, dans leurs actes de chirurgie. Instruments de haute qualité, les sets de précision sont stériles et à usage unique. L’utilisation d’instrumentation à usage unique est de plus en plus recommandée pour éviter les risques d’accidents médicaux liés à des problèmes d’asepsie ou patients à risques. Les sets de précision ont été pensés pour permettre aux dermatologues d’effectuer tous leurs actes chirurgicaux dans les conditions optimales de sécurité et d’asepsie. Les sets de précision peuvent être utilisés en cabinet médical mais aussi en hôpital.

Ils sont composés d’instruments médicaux robustes, fiables et précis :

Bistouri : cet instrument médical est utilisé pour réaliser des incisions. Il est composé d’un manche et d’une lame courte et tranchante. L’incision est une microcoupure effectuée par le dermatologue dans le cas d’une intervention. Une incision est réalisée dans le cas d’une exérèse chirurgicale, biopsie par incision ou encore, nettoyage dermatologique.

Punch : emporte-pièce composé d’une lame cylindrique très coupante, fixée sur un embout et permettant de réaliser une « carotte » lors d’une biopsie par incision. La biopsie par incision un examen médical réalisé dans le but de poser un diagnostic. Il consiste à prélever un fragment de la peau afin d’analyser au microscope les fibres nerveuses présentes dans le derme et d’en mesurer leur concentration. La biopsie par incision est indiquée lorsque le dermatologue souhaite diagnostiquer une tumeur de la peau (carcinome, mélanome, sarcome cutané…) ou encore une dermatose (affection de la peau et des muqueuses).

Suture : rapprochement des bords d’une plaie à l’aide de fils de suture résorbables ou non résorbables.

Porte-aiguille : pince qui permet au chirurgien de tenir une aiguille

Une pince Adson : pince qui permet de réaliser des dissections

Champs de soin : dispositif médical destiné à la protection du patient lors des petites interventions chirurgicales ou des petits soins

Compresse : utilisée pour nettoyer, protéger ou assécher une plaie. Il existe des compresses tissée ou en non-tissé.

Découvrez la gamme de sets de précision Laboderm.

Deux types de sets d'intervention pour dermatologues sont proposés :

Les sets Precinium : des sets avec instrumentation métal haute précision, ultra complets avec bistouris, punchs, sutures, champs, compresses : Set Precinium 4/0 - Intervention corps - Carton de 54 sets

Les sets Precisio : regroupent les indispensables de votre instrumentation métal ultra fine : Set d'intervention Haute précision Plus - Carton de 48 sets ; Set d'intervention Haute Précision - Carton de 48 sets

 

 

Seringue

La seringue est un dispositif médical utilisé pour injecter des médicaments ou pour effectuer des prélèvements en intraveineuse. La seringue se compose du corps principal de la seringue ; du piston qui va permettre l’injection ou le prélèvement ; et du joint du piston qui assure une étanchéité pour une hygiène optimale. Enfin, le dermatologue va insérer une aiguille dans la seringue afin d’effectuer l’injection intra-cutanée. La seringue est utilisée par le dermatologue pour des procédures d’injection telles que :

  • - l’injection intra-dermique : injection d’un produit médicamenteux dans le derme, qui est situé entre l’épiderme et l’hypoderme. L’injection intradermique est réalisée au moyen d’une seringue pour vacciner un patient, pour effectuer des intradermoréactions ou encore pour faire un test de sensibilité aux allergènes dans le cas d’un diagnostic d’allergie.
  • - l’injection sous-cutanée : injection réalisée à l’aide d’une seringue dans l’hypoderme (couche de tissus située sous le derme de la peau). L’injection sous-cutanée se fait généralement au niveau de la ceinture abdominale antérolatérale et postéro-latérale, mais également sur les bras et les cuisses.
  • - l’injection intramusculaire : injection d’un produit médicamenteux dans un muscle, le plus souvent au niveau du quadrant supéro-externe du muscle grand fessier, le deltoïde et plus rarement le quadriceps. L’injection intramusculaire est réalisée pour administrer certains antibiotiques, pour traiter des douleurs aiguës avec des antalgiques mais aussi pour injecter des produits sédatifs.
  • - l’injection intraveineuse : injection d’une substance dans une veine à l’aide d’une seringue. L’injection intraveineuse est utilisée pour administrer un médicament, un analgésique ou encore dans le cas d’une injection d’un produit de contraste lors d’une imagerie médicale.

Pour les injections effectuées par le dermatologue, il existe également une autre solution qui permet des injections sans aiguilles. Le Dermojet permet d'injecter tous types de liquide par projection intradermique sans douleur. Il se compose d’un corps de seringue en métal, d’une tête d'injection, ainsi que d’un réservoir transparent d'une contenance de 4ml. Il permet en dermatologie le traitement des verrues, tests intradermiques et mésothérapie.

Bien choisir son instrumentation chirurgicale est essentielle à la bonne réalisation de vos actes chirurgicaux, c’est pourquoi Laboderm a sélectionné pour les dermatologues toute une gamme de seringues. Laboderm a pour objectif principal de procurer du matériel de très haute qualité, vous assurant précision, confort et sécurité. Ainsi, les seringues sélectionnées répondent aux exigences des dermatologues ainsi que de leurs patients. Découvrez notre large choix de seringues pour les micro-injection ou microneedling :

- Seringue 3 pièces insuline avec aiguille montée PIC ; Dermojet HR ; Seringue BD avec aiguille Microfine sertie 0,3ml - Aiguille 8mm ; Seringue Plastipak 1ml allergie centre ; Seringue Stérile Luer Lock ; New – Seringue 3 Pièces - 100 ml embout cathéter ; Seringue tuberculine avec aiguille montée 3 pièces ; Seringues de mésothérapie 3 pièces 10 ml Pic ; Seringues à insuline Insumed Pic ; Seringues BD Microfine 0,3/0,5/1ml

 

 

 

Sillon nasogénien

Aussi appelé rides naso-labiales, ce sont les rides verticales de relâchement cutané descendant des ailes du nez vers le coin de la bouche.

 

Stérilisation

La stérilisation vise à supprimer durablement tous les micro-organismes d'un objet. La stérilisation à un double objectif : contrôler les micro-organismes et prévenir une éventuelle contamination. Il existe deux formes principales de stérilisation : stérilisation à chaleur humide (pasteurisation, autoclave, tyndallisation) et filtration ou sèche (four, flambage au bec bunsen).

 

Surpoids

Le surpoids est désigné par « l’accumulation de masse graisseuse dans l’organisme avec une augmentation du volume du tissu adipeux ». Le surpoids est l’obésité sont dus à : l’hérédité, l’alimentation, la sédentarité, l’arrêt du tabac, des phénomènes hormonaux. Le poids est dit élevé lorsque l’indice de masse corporelle est supérieur à 25 kilogrammes par mètre carré.

 



S

 



T

Tâche

Une tâche est une marque qui apparait sur la peau ou sur certains organes. Par exemple, les tâches de rousseur sont des tâches rousses sur le corps. Les tâches de vin sont des taches rougeatres sur la peau.

 

Tonicité

Caractérise des muscles qui sont en état de tension permanente, qui ont du tonus. Désigne ce qui est tonique.

 

Tonicité cellulaire

Afin de bien comprendre ce qu’est la tonicité cellulaire, il est important d’assimiler la notion d’osmose et le comportement des cellules dans un milieu liquide. Lorsque que l’on a deux solutions distinctes par une membrane semi-perméable, la tonicité correspond à l’évaluation de la pression osmotique de ces deux solutions. La tonicité est l'osmolalité efficace, identique à l'addition de tous les concentrés de soluté, exerçant une influence sur la pression osmotique ensemble sur la membrane.

 



V

Vergetures

Les vergetures (également appelées stries) sont des petits traits sinueux visibles sur la peau. Elles sont d’abord rouge puis elles deviennent blanches et nacrées. Elles sont souvent sur le ventre, les seins, les fesses, les cuisses et les bras. Elles apparaissent fréquemment lors de la grossesse ou d’une prise ou perte de poids importante. Deux types de vergetures existent : les vergetures révélant d’un problème de santé et les vergetures classiques. Elles peuvent diminuer avec le temps mais ne peuvent pas disparaitre.

 

Vieillissement

Tout objet vivant flétrie avec l’âge, il vieillit.

Chez l’être humain, un des signes du vieillissement sont les rides et les ridules qui peuvent s’accumuler sur les différentes parties du corps et en particulier sur le visage. C’est dû au fait que la peau perd de son élasticité et de sa tonicité, donc la qualité du derme diminue progressivement avec l’âge et les tissus se creusent.

Il existe en médecine morphologique et anti-âge différents traitements préventifs pour éviter le vieillissement et par la même occasion l’apparition des rides et ridules.

Il est possible de faire des injections de botox ou encore de produits de comblement, tel que l’acide hyaluronique. L'acide hyaluronique sert entre autre à maintenir l’hydratation de la peau et participe à sa tonicité.

 

Visage

Le visage aussi nommé figure ou face, est la zone externe du devant de la tête. Sa structure est constituées par plusieurs os: le menton, le nez, les pommettes, ... La bouche, les yeux, les oreilles y sont abritées. Chaque personne a un visage particulier, qui est la marque de son identité. Le visage peut prendre différentes expressions dus aux nombreux muscles qui le composent. Chaque individu à un visage particulier.

En 2010, une équipe française avait réalisé la première greffe totale de visage (nez, peau, lèvres, muscles...).